Activité nerveuse supérieure

De CocoWikipedia
Aller à : navigation, rechercher

Résumé

Activité nerveuse supérieure

Ensemble des processus complexes caractérisé par la formation des liens temporels dans l'écorce des grands hémisphères du cerveau. La théorie de Pavlov et la théorie moder­ne de l'activité nerveuse supérieure font apparaître la fonc­tion spécifique de l'activité nerveuse assurant une haute capacité d'adaptation des organismes supérieurs aux conditions variables de l'environne­ment. L'activité nerveuse supérieure se fonde essentielle­ment sur les réflexes conditionnés acquis par l'organisme au cours de son expérience individuelle. L'activité nerveuse supérieure des animaux se trouve limitée par la réflexion directe des sollicitations extérieures à l'aide du premier sys­tème de signalisation. Quant à l'hom­me, il utilise de préférence le second système de signalisation qui est plus évolué et où l'activité réflective est médiatisée par le langage. La parole, le langage, procurent aux hommes une réflexion plus profonde et plus géné­rale de la réalité sous forme de con­cepts abstraits et de raisonnements complexes. La théorie de l'activité nerveuse supérieure permet de mettre en évidence le fond physiologique et les lois de l'activité psychique. Elle donne la possibilité de percer l'origine et l'évolution de la conscience humaine et confirme la justesse de la thèse de la philosophie matérialiste selon laquelle la conscien­ce est une fonction de la matière hautement organisée qui est le cerveau.

Bibliographie

Frolov, I., Dictionnaire philosophique, Éditions du Progrès, Moscou, 1985, p. 7