Alberdi, Juan Bautista

De CocoWikipedia
Aller à : navigation, rechercher

Résumé

Alberdi, Juan Bautista (1810-1884)

Homme d'Etat argentin, écri­vain, philosophe et sociologue. Son ouvrage « Bases para la Organizacion Politica de la Confederacion Argen­tina » (1852) servit à élaborer la Constitution du pays. Par son livre « El crimen de la guerra » (écrit sous l'effet des désastres de la guerre du Paraguay de 1864-1870) Alberdi entra dans l'histoire comme un critique ardent de la guerre et comme le pro­pagateur de la paix et de la fraternité sur la terre. Selon lui, les guerres d'agression sont tout aussi criminel­les que le délit de droit commun. Sa conception de la guerre est influen­cée par les idées de Grotius. Point faible des idées d'Alberdi : appréciation de la guerre sous l'angle du droit et de la morale chrétienne.

Bibliographie

Frolov, I., Dictionnaire philosophique, Éditions du Progrès, Moscou, 1985, p. 10