Alembert, Jean Le Rond d'

De CocoWikipedia
Aller à : navigation, rechercher

Résumé

Alembert, Jean Le Rond d' (ou Dalembert) (1717-1783)

Phi­losophe et mathématicien français, l'un des représentants de la philoso­phie au siècle des Lumières. Il tenta de retracer l'histoire de l'apparition et du développement de la connaissan­ce humaine et d'établir une classifi­cation des sciences en s'inspirant sur­tout de F. Bacon. Partisan en philo­sophie du sensualisme, il combattit l' innéisme cartésien. Mais son sensua­lisme était celui d'un matérialiste inconséquent: la pensée n'est pas un attribut de la matière et l'âme existe indépendamment de celle-ci. Il était donc dualiste. A la différence d'autres penseurs français du siècle des Lumières, il affirmait que la morale n'est pas conditionnée par le milieu social. Il reconnaissait en Dieu une substance formatrice. Son sensualisme inconséquent fut critiqué par Diderot. Oeuvre principale: « Éléments de philosophie » (1759).

Bibliographie

Frolov, I., Dictionnaire philosophique, Éditions du Progrès, Moscou, 1985, pp. 10-11