Algèbre de la logique

De CocoWikipedia
Aller à : navigation, rechercher

Résumé

Algèbre de la logique

Partie de la logique mathématique, ba­sée sur l'emploi des méthodes algébri­ques lors de l'étude des objets logiques : classes, énoncés, etc. Historiquement parlant, l'algèbre de la logique naquit comme l'algèbre des classes (Boole) pour n'être interprétée comme l'al­gèbre des énonces que plus tard. L'algèbre de la logique considère les énoncés uniquement du point de vue de la va­leur de leur authenticité; cela étant, les énoncés ayant une même valeur d'authenticité sont considérés comme équivalents. L'algèbre de la logique fait appel à la symbolique littérale. En plus des symboles désignant les énoncés eux-mêmes, on introduit des symboles pour les opérations logiques grâce auxquels on forme des expressions de l'algèbre de la logique à partir d'autres ex­pressions. Actuellement on applique également l'algèbre dans la théorie des circuits électriques et de commuta­tion à contacts.

Bibliographie

Frolov, I., Dictionnaire philosophique, Éditions du Progrès, Moscou, 1985, p. 11