Bayle, Pierre

De CocoWikipedia
Aller à : navigation, rechercher

Résumé

Bayle, Pierre (1647-1706)

Écri­vain politique et philosophe-sceptique, un des précurseurs du Siècle des Lu­mières français. Bayle soulignait l'incompatibilité de la religion et du sa­voir et préconisait la tolérance en ma­tière de religion. Il n'était pas athée mais Voltaire fit très bien remarquer à propos de son indifférentisme reli­gieux que, n'étant pas partisan d'a­théisme lui-même, Bayle rendait athées d'autres. Bayle critiqua le premier la doctrine chrétienne comme forme de la mythologie païenne. Son argumenta­tion critique se fondait sur le scepticisme. Bayle avança l'idée selon laquelle les problèmes esthétiques ne devaient pas avoir une relation avec la religion et étaient du domaine de la raison na­turelle. Il prouvait qu'une société composée exclusivement d'athées pou­vait exister. Par ses œuvres (dont la pièce maîtresse est « Dictionnaire historique et critique », 1696-1697) Bayle fut un précurseur du matérialis­me et de l'athéisme français du XVIIIe siècle.

Bibliographie

Frolov, I., Dictionnaire philosophique, Éditions du Progrès, Moscou, 1985, p. 46