Division du travail

De CocoWikipedia
Aller à : navigation, rechercher

DIVISION DU TRAVAIL.

1.Au sens large du terme, système que constituent des genres de travail, de fonctions de production, d'activités en général, différents par leurs caractéristiques, mais étroitement associés, et encore système de liens sociaux entre eux. La diversité des activités est l'objet de la statistique économique, de l'économie du travail, des différentes branches des sciences économiques, de la démographie, etc. La division territoriale, notamment. internationale, est l'objet d'étude de Ia géographie économique. Pour définir le rapport entre les différentes fonctions de production du point de vue de leur résultat matériel on emploie dans les ouvrages marxistesléninistes le terme de « distribution» du travail.

2. La division sociale du travail comme forme de l'activité humaine diffère de la spécialisation en tant que rapport social historiquement transitoire. La spécialisation du travail est la division des différents genres de travail d'après leur objet, division qui est l'expression directe du progrès des forces productives auquel elle contribue. La diversité des genres de travail correspond au degré d'exploitation de la nature par l'homme, elle s'accroît parallèlement au développement de l'homme luimême. Mais dans les formations de classes la spécialisation morcelle l'activité bumaine en fonctions et opérations partielles dont chacune prise à part n'a plus le caractère d' activité, elle n'est plus pour l'homme un moyen de reproduire ses rapports sociaux, sa culture, sa richesse spirituelle et lui-même en tant que personnalité. Ces fonctions partielles sont dénuées de sens et de logique; leur nécessité s'explique uniquement par les impératifs présentés de l'extérieur par le système de la D. du t. Telle est la division du travail matériel et spirituel (intellectuel et manuel), qu'il soit d'exécution ou de direction, celle des fonctions pratiques et idéologiques, etc. La division sociale du travail se traduit par la division en domaines indépendants de la production matérielle, de la science, de l'art, etc., ainsi que par leur multiplication. Historiquement, la D. du t. aboutit nécessairement à la division de classe. La D. du t. impose une spécialisation de plus en plus étroite, assujettit l'homme à une profession déterminée; elle inclut l'individu dans un rapport social non comme personnalité, mais comme porteur d'une certaine fonction, comme force de travail d'une certaine qualité; l'individu apparaît désormais comme jouant un rôle qui lui est dicté du debors. Le capitalisme aggrave à l'extrême toutes les contradictions de la D. du t. et ses conséquences (aliénation). Ces contradictions trouvent leur solution au cours de la construction du socialisme et du communisme, Le communisme est appelé à en finir avec une D. du t. qui morcelle l'homme, grâce à un approfondissement continu de la spécialisation et au développement de ses multiples aptitudes, c.-à-d. grâce au [[développement harmonieux de l'individu]],