Ethnie

De CocoWikipedia
Révision de 14 avril 2011 à 15:53 par Hervé Fuyet (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Résumé

ETHNIE, une des formes de communauté des hommes succédant historiquement à la communauté primitive et provenant de la fusion et de la consolidation de différentes tribus, lorsque les rapports de la propriété privée commencent à se substituer au régime communautaire primitif et qu'on assiste à l'émergence et au développement des classes. L'apparition des E. se caractérise par la disparition des anciens rapports de famille en faveur de la communauté territoriale, des langues tribales en faveur d'une langue unique divisée en nombre de dialectes. Chaque E. a une appellation collective, des éléments de la culture commune se forment en son sein. Elle est typique aussi bien de la société esclavagiste (E. égyptienne, grecque, etc.) que de la société féodale (E. russe, française, etc.). Suite au développement des rapports capitalistes apparaît une nouvelle forme historique de la communauté des hommes - la nation. Mais seule une partie des E. se transforment en nations, du fait de l'existence, en régime capitaliste, de rapports précapitalistes à côté des rapports bourgeois. En règle générale, dans les pays coloniaux et dépendants opprimés par le capital monopoliste des métropoles, le processus de consolidation des E. en nations retardait. En régime socialiste, dans les conditions du développement social, politique et culturel de tous les peuples tend à s'opérer progressivement une transformation des E. en nations socialistes. Pourtant en tant que formation ethnique, l'E. demeure, certaines E. socialistes ne se transforment pas en nations principalement en raison du petit nombre de leurs membres. Les nations et E. socialistes développent graduellement une nature sociale foncièrement différente de leurs analogues en société capitaliste.