Prolétariat

De CocoWikipedia
Aller à : navigation, rechercher

Le prolétariat est selon Karl Marx la classe sociale opposée au Capital, une classe sociale étant un groupe d'individus homogènes selon certains critères. Le critère de définition du prolétariat est qu'il est la classe sociale ne disposant pas des moyens matériels de production détenus par le Capital et se voit donc dans l'obligation de vendre sa force de travail à la classe antagoniste pour survivre. Ainsi le prolétariat regroupe l'ensemble des personnes dans cette situation, autrement dit les salariés et les chômeurs (qui sont des salariés sans emploi).

Le mot prolétaire désigne à l'origine un citoyen romain qui n'a que ses enfants comme richesse. Il forme la classe la moins considérée du civitas (ensemble des citoyens), constituée de ceux qui ne peuvent s'acheter aucune pièce d'armure et qui ne possèdent le droit de vote qu'en théorie. C'est la dernière classe sociale. Bien sûr l'intérêt du prolétaire est d'obtenir le plus possible pour un travail, tandis que réciproquement le propriétaire des moyens de production cherche à minimiser ce coût. Le prolétariat a donc des intérêts exactement contraires à ceux du bourgeois. D'où un conflit entre eux, la « lutte des classes ».

Toujours selon Marx, le moteur de l'Histoire est la lutte des classes. Et c'est parce qu'il y a lutte entre les prolétaires pour supprimer leurs conditions d'existence et les bourgeois qu'un jour, selon les lois de l'Histoire qu'il a dégagées, la bourgeoisie ayant été écartée de l'exercice exclusif du pouvoir, la société deviendra communiste.

De nos jours Pierre Bourdieu a enrichi la notion de capital en y incluant le capital culturel (principalement les relations/amis et les diplômes). À la lutte des classes s'ajouterait donc de nouvelles discriminations sociales entre les diplômés et les non-diplômés.

Citations

Voir aussi